Soins Dentaires



La santé dentaire est intimement coreélée à la santé générale. De nombreuses pathologies dentaires se développent de façon chronique, aboutissant à des douleurs intenses ou des altérations fonctionnelles et esthétiques.

Consulter régulièrement son chirurgien-dentiste, même quand "tout va bien", apporte la garantie de conserver ses dents plus longtemps, en meilleure santé.

Cette rubrique, rédigée par votre praticien, apporte les informations nécessaires à la compréhension des différents soins qui peuvent êtres réalisés au cabinet, elles n'ont pas pour vocation de remplacer le lien étroit qu'il existe entre le patient et son chirurgien-dentiste, notamment en ce qui concerne l'information qui lui est délivrée.


Les soins conservateurs ont pour objectif d'allonger la durée de vie des dents atteintes de lésions carieuses ou de pertes de substances. Les traitements existants vont de la pose d'un amalgame ou d'une résine composite après avoir éliminé le tissu carieux de la dent.

Si la pulpe dentaire est touchée, le praticien réalisera un acte d'endodontie(dévitalisation d'une dent)

Après un tel acte, le remplacement de la partie coronaire de la dent est envisagé (acte prothétique), justifié par une perte de substance dentaire conséquente.

Voici quelques termes d'odontologie conservatrice :
- Amalgame dentaire : alliage composé d'argent, d'étain, de cuivre et de zinc.
- Composite : substance organique synthétique, dont le rendu est esthétique.

Qu'est-ce qu'une carie ?

La carie est une infection bactérienne de la dent qui se caractérise par l’apparition d’une cavité à la surface de l’émail.
Au fur et à mesure que la carie progresse, cette cavité va se frayer un chemin vers l’intérieur de la dent jusqu’à atteindre le nerf. Les premiers signes pouvant révéler la présence d’une carie sont les douleurs au sucre, au froid ou au chaud.

Quel est le traitement de la carie ?

Pour soigner une carie, une anesthésie locale est réalisée et la partie cariée est retirée.
Après cette première étape, la dent présente une cavité qui doit être désinfectée afin de pouvoir la reconstituer à l’abri des microbes, et éviter ainsi tout risque de récidive de la carie. Si la carie a atteint le nerf, la dent devra nécessairement être dévitalisée avant d’être reconstitué prothétiquement.


Après une perte importante de substance dentaire, ou pour combler un édentement, un traitement prothétique peut être envisagé.
L'objectif du traitement prothétique est avant tout de restaurer la fonction et l'esthétique. Ainsi, le patient retrouve un confort masticatoire, phonatoire proche de sa dentition initiale.

On distingue la prothèse fixée (inlay, onlay, couronne, bridge) de la prothèse amovible (partielle ou complète), ainsi que de la prothèse sur implants (PIP).

Prothèse Fixée : couronnes, inlay, onlay, bridge

Une couronne dentaire est un élément prothétique conçue pour remplacer l’ensemble de la partie visible de la dent.
La couronne dentaire recouvre alors toute la dent et la consolide.

Un inlay pour remplacer une petite partie de la dent.

Un onlay qui est une couronne dentaire partielle.

Lorsqu’il manque une ou plusieurs dents, elles peuvent être remplacées par un bridge (ou pont dentaire). Un bridge est un pont qui s’appuie sur les dents voisines. Il est collé en bouche de façon permanente, et ne s’enlève pas. L’inconvénient majeur est de tailler les dents voisines, et donc de les fragiliser.

Prothèse amovible

Une prothèse dentaire amovible partielle ne remplace que certaines dents.
Elle prend appui sur la gencive et sur les dents restantes à l’aide de crochets.
Une prothèse dentaire amovible complète remplace toutes les dents d’une mâchoire et s’appuie simplement sur la gencive.

Il faut également faire la distinction avec d'autres éléments de la prothèse fixée :
- l'inlay-core : tenon préformé ou réalisé depuis une empreinte qui vient se loger au sein de la dent et servir de support à la couronne.


Un implant dentaire est une racine artificielle, généralement en titane que l'on place dans le tissu osseux de la mandibule ou du maxillaire.

Il a pour objectif de remplacer la ou les racines d’une dent absente et sert de support lors de la réalisation d'une prothèse sur implant.
L'acte implantaire, réalisé au bloc opératoire du cabinet, est indolore et rapide, et ne nécessite pas d'anesthésie générale.

Il existe deux types de prothèses sur implant :
- Les prothèses dentaires fixes sur implants : ce sont des couronnes dentaires ou des bridges directement vissés ou scellés sur les implants dentaires.
- Les prothèses dentaires amovibles sur implants : ce sont des prothèses dentaires amovibles partielles ou complètes, stabilisées par des implants dentaires au moyen de systèmes d’attaches qui ressemblent souvent à de petits boutons-pression.


Un acte chirurgical peut être envisagé pour différents motifs, de l'extraction d'une dent fracturée, fêlée ou infectée, à l'implantation d'une racine artificielle (implant).

La chirurgie peut être réalisée au fauteuil, sous anesthésie locale, ou dans le bloc opératoire du cabinet, toujours sous anesthésie locale. L'acte est indolore même si il peut paraître comme invasif.

Une fois les tissus cicatrisés, un traitement prothétique peut être envisagé si un édentement unitaire ou plural est présent.

Avec le temps, les dents s’assombrissent et deviennent plus ternes. La consommation excessive de thé, de café, de tabac, la pollution et les colorants alimentaires y contribuent.

Conserver ou rétablir un sourire harmonieux est l'objectif principal du chirurgien-dentiste. Des traitements simples comme l'éclaircissement dentaire, l'orthodontie ou les facettes aident à obtenir des résultats esthétiques viables et visibles.

On ne peut plus dissocier la chirurgie esthétique de l’esthé- tique dentaire.
La demande esthétique fait partie des demandes de prise en charge des patients, le praticien est là pour mettre en oeuvre des solutions adaptées à chaque demande.

Parmis ces solutions, nous pouvons citer le blanchiment dentaire, ou éclaircissement, est une technique qui permet d’éclaircir la couleur interne des dents afin de leur redonner un éclat et une brillance plus esthétique.

Le Blanchiment

Deux méthodes de blanchiment dentaire sont à distinguer :
-Blanchiment au fauteuil : Il se déroule en une ou deux séances de 60 à 90 mn environ. Le processus d’éclaircis- sement est activé au moyen d’une lampe à haute énergie.
-Blanchiment ambulatoire : Ce traitement débute au cabinet avec la confection de gouttières réalisées à partir d’une empreinte et se poursuit à domicile à l’aide d’un gel de peroxyde d’hydrogène plus faiblement dosé que précédemment.
L’utilisa- tion de ces produits s’inscrit dans un acte médical.

Les Facettes

Les facettes représentent le traitement esthétique de choix, le nec plus ultra, pour corriger les imperfections d’un sou- rire et l’embellir.
Elles n’abîment pas les dents et corrigent leur contour, leur couleur et leurs dimensions.

L'Acide Hyaluronique

Lors du vieillissement, le relâchement cutané favorise l’apparition des rides et des sillons au niveau du visage. L’acide hyaluronique est un constituant naturel du derme qui assure son hydratation. Il est présent en grande quantité chez le sujet jeune. Avec le temps, il diminue fortement. Par conséquent, la peau se déshydrate, les fibres (élastine et collagène) et les cellules dermiques se fragilisent, et les rides apparaissent.
L'acide hyaluronique est la réponse adaptée pour rajeunir un visage. C’est un produit de comblement résorbable qui permet de traiter différentes zones du visage comme les sillons naso-géniens (qui joignent les narines aux coins de la bouche), les plis d’amertume (qui partent des coins de la bouche et rejoignent le menton) ou les lèvres (pour leur rendre volume et tonicité).

Vos gencives saignent-elles ? Vos dents sont-elles mobiles ? Avez-vous des problèmes d'haleine ? Votre gencive se rétracte-t-elle?


La parodontie est une spécialité de la chirurgie-dentaire qui s'intéresse aux tissus de soutien de la dent, qu'ils soient superficiels (la gencive) ou profond (l'os), ainsi qu'à leurs pathologies. Les pathologies parodontales, d'origine essentiellement bactériennes (mais aussi le tabac, le stress, l'hérédité) sont délétères pour le patient, sur le plan esthétique (diminution de la hauteur de gencive), psychologique (mobilités des dents, haleine désagréable), que fonctionnel (déchaussement des dents).

Le traitement des problèmes parodontaux est minutieux et nécessite un plateau technique adapté à toutes les situations cliniques existantes.

Un détartrage régulier, associé à un nettoyage professionnel au cabinet et à un brossage efficace, permet l’élimination du tartre et recrée ainsi un environnement sain pour les dents et les gencives, de renforcer l'hygiène bucco-dentaire et de prévenir l’apparition de nombreuses maladies gingivales et parodontales.

La Gingivite

C’est une inflammation de la gencive provoquée par une trop grande quantité de bactéries. La gencive est rouge, gonfle, et saigne souvent lors du brossage.

La Parodontite

C’est l’aggravation d’une gingivite non traitée. L’os qui soutient la dent est attaqué par les bactéries, et fond lentement comme un sucre dans un café.
A terme, les dents deviennent mobiles, puis tombent.

Comment maintenir les résultats des thérapeutiques parodontales ?

Pour conserver le bénéfice du traitement, un traitement d’entretien constitué de nettoyages et de détartrages très réguliers devra être mis en place. Cet entretien dure toute la vie et doit être suivi avec le plus grand soin.

Qu'est-ce qu'un détartrage ?

Le détartrage est un procédé non invasif permettant d'enlever une pellicule de tartre à l'aide d'instruments appelés curettes ou avec un appareil à ultrason (insert).
Le détartrage se termine par un polissage des surfaces dentaires à l'aide de brossettes montées sur un instrument rotatif et imprégnées d'une pâte à polir.

Grâce au détartrage, ce n'est pas uniquement les dépôts tartriques qui sont éliminés, mais également les tâches dûes au tabac, au café instantané ou au thé. Un éclaircissement peut venir compléter cet effet par élimination des colorations exogènes.

L'orthodontie est une spécialité de la chirurgie-dentaire qui s'intéresse au diagnostic et aux traitements des mauvaises positions des dents et des maxillaires.

Les traitements mis en oeuvre ont pour finalité une occlusion fonctionnelle et un alignement esthétique.

L'orthodontie n'est pas réservée uniquement à l'enfant ou à l'adolescent. De plus en plus d'adultes ont recours à l'orthodontie pour traiter des malpositions dentaires. Il existe de nombreux traitements différents : appareil multi-attaches (en vestibulaire, visible, ou lingual, très discret), gouttières transparentes, chirurgie...


Il est recommandé de surveiller les dents de son enfant, et ce dès leur apparition en bouche. Consulter un praticien spécialisé en odontologie pédiatrique permet à l'enfant d'établir un premier contact avec l'univers des soins dentaires et de vérifier que tout se passe pour le mieux.

Au cours de l'apprentissage de la marche ou lors de l'entrée à l'école, une chute peut entraîner un traumatisme dentaire.
Il est alors impératif de consulter un chirurgien-dentiste qui pourra examiner l'ensemble des tissus dentaires et gérer sereinement ce type d'urgence.